mars 2014

L’ÉDITO .

Dédramatisons

Certaines choses mettent plus de temps à se clarifier et se mettre en place que d’autres. Pendant que certains se battent pour différentes causes, d’autres se prélassent sur les plus belles plages au même instant. Avons-nous pour autant le droit de blâmer ces derniers qui se reposent ou juger les premiers qui risquent leur vie pour des idéaux ? Ce monde est tellement vaste que toutes sortes d’évènements peuvent se dérouler en même temps sans que l’on s’en rende compte. Le tout c’est de ne pas se trouver au mauvais moment au mauvais endroit… ou de se trouver au bon moment au bon endroit… ?

Heureusement, “La Thaïlande est un grand pays et il reste possible pour les touristes de le visiter sans être incommodés par les manifestations anti-gouvernementales à Bangkok” comme l’a annoncé la Thailand Incentive and Convention Association (TICA) dans son communiqué du mois dernier aux participants et représen- tants du festival annuel de la publicité de l’Asie Pacifique : ADFEST 2014 qui se (main)tiendra cette année du 6 au 8 mars à Pattaya pour sa 17e édition. Ceci n’est qu’un exemple parmi tant d’autres des personnes qui savent relativiser et rester positives. Le thème cette fois étant “Co-create the future” on pourrait se demander s’il ne faut pas y voir un petit message destiné aux Thaïlandais…

Dans tous les cas, il ne tient qu’à nous de voir les bons ou les mauvais côtés dans chaque chose ; les Thaïs vous diront que c’est parce qu’il existe des avantages que des inconvénients existent et parce qu’on connaît le malheur qu’on arrive à reconnaître le bonheur. Peut-on vraiment les contredire là-dessus ?

WordPress Video Lightbox Plugin